La détente n'est pas synonyme de relaxation

Détente n’est pas synonyme de relaxation

 

Pour donner une image du stress, je dirais qu’il provoque chez moi la sensation d’une corde de violon trop tendue. Afin d’éviter qu’elle ne casse ou donne un mauvais son, je dois la détendre. C’est le même phénomène pour ma musculation et mon esprit assaillis par le stress, je dois me permette de prendre quelques minutes pour relâcher ceux-ci chaque jour.

 

Ce texte fait référence aux moyens de détente, que je peux prendre pour me calmer facilement. Ceux-ci m’apporteront un relâchement donc une diminution de la tension qui résultera en un meilleur repos et une bonne reprise d’énergie. Mais par quels moyens puis-je arriver à ces résultats?

 

Bien des gens choisissent le bain chaud avec chandelle, une promenade dans la nature ou en ville à admirer l’architecture. D’autres privilégient une musique de leur choix alors que certains se permettent une bonne lecture; pourquoi pas une partie de pêche entre amis, un moment de solitude dans un endroit qui me convient, un massage, apprécier un bon film, etc.?

 

Il n’est pas possible d’établir une liste simple et exhaustive des moyens de détente car chaque personne a sa propre vérité et répond de façon différente aux stimuli de l’extérieur. Ceci est dû à la personnalité de chacun, son vécu, sa culture, etc. À chaque personne de déterminer ce qui lui convient le mieux.

 

En effet pour un individu, une marche dans la nature va lui permettre de décrocher de ses soucis et de passer un bon moment, connecté à ses sens : odorat, ouïe, etc. Malheureusement pour un autre, elle deviendra un moment stressant parce qu’en se retrouvant seul, les pensées négatives de cette personne se mettent en branle et ne réussissent qu’à la ramener à ses insatisfactions, ses peurs, etc.

 

La détente est par essence une activité que je choisis dans mon environnement. Elle agit sur le relâchement de ma musculation ou de mon esprit survolté, de façon ponctuelle et de courte durée, au moment où je la pratique. Je demeure ici dépendant de ce qui m’est extérieur en opposition à ce que je contrôle moi-même par ma volonté en relaxation et gestion de stress.

 

Il faut insister sur la différence fondamentale que possède la relaxation qui est vue ici comme émanant de mon intérieur, de mon apprentissage du contrôle de mes réactions au stress. De par ce travail sur moi, j’atteindrai des résultats plus en profondeur et à long terme.

 

Bien que la relaxation semble être constituée des outils les meilleurs, ne mettons jamais de côté l’importance de la détente. Elle est le chemin le plus à la portée lorsqu’on ne possède pas encore facilement de technique de relaxation.

 

De même, le choix que j’en fais s’appuie souvent sur la notion de plaisir, donc un bon moment que je me donne et que j’apprécie. Somme toute, elle est souvent la récompense avec laquelle je me gratifie.

 

Faites-vous plaisir tout en vous détendant.

 

Nous aborderons la relaxation dans un texte ultérieur.

 

Jocelyn Boudreau