Blog

Colère, quand tu me tiens!

Me permettre d’exprimer ma colère lorsque je me sens attaqué, irrité par quelqu’un ou par une situation dérangeante, est-il salutaire pour moi, pour l’autre ?

Puis-je bien endiguer ma colère et faire en sorte de la garder dans les limites de l’acceptable pour moi et pour l’autre que ce soit dans mes gestes ou mes paroles?

Suis-je capable d’exprimer mon insatisfaction sans colère, sans attentes en utilisant des propos sensés, en équilibre avec mon besoin de faire savoir mon insatisfaction et le respect que je dois à l’autre en m’exprimant mais en ne l’attaquant pas?

Contrairement à ces questions ai-je peur d’exprimer à l’autre, parce que cela me gêne, parce que je crains sa réaction, parce que j’ai peur d’être non compris et ridiculisé ou parce que l’autre peut ne plus m’aimer ou m’accepter?

Je vous laisse ces questions importantes puisque dans notre vécu, la colère est souvent au rendez-vous peu importe son intensité et le pourquoi de son apparition en moi. Puisque nous vivons, là, souvent une source de stress importante le sujet sera abordé dans un prochain texte du site. À bientôt Jocelyn

 

Le sommeil ou l'insomnie?

 

Un problème que l’on rencontre souvent lors de périodes de stress est la difficulté à bien dormir. Je suis sensible aux problèmes que je perçois dans ma vie diurne et je les traine jusque dans ma nuit. OU pour quelqu’un qui vit beaucoup d’anxiété, ce frein au sommeil peut être dû à la peur de la nuit qui se traduit souvent par l’angoisse d’être malade, voire de mourir.

 

Dans le cours, j’insiste sur la mise en situation suivante; Il y a un moment avant de s’endormir où je sens mon corps très lourd. J’y suis encore conscient de ce qui se passe aux alentours de moi mais cela ne me dérange pas et lentement je glisse dans le sommeil. Mais juste avant d’entrer complètement dans ce lâcher-prise, je me rappelle que demain c’est la fête de ma petite fille de huit ans et j’ai oublié de lui faire le gâteau que je lui ai promis la semaine dernière. Cette pensée me fait littéralement sortir du sommeil en dirigeant ma pensée sur cet oubli. Je sais qu’il est tard pour confectionner ce dessert mais après un certain temps, je deviens conscient que je ne dors pas parce que je le prépare dans ma tête le cher gâteau.

 

Je suis alors à l’opposée du sommeil puisque le chemin de celui-ci passe par le laisser-aller et non la concentration sur une idée, une peur ou une volonté qui m’assaille.

Qu’en-est-il pour vous ou connaissez-vous quelqu’un qui vit ce problème? Partagez ce vécu avec nous.

Dans quelques semaines, je mettrai en ligne un texte complet sur ce problème.

À bientôt Jocelyn

 

Voilà 2011

Voilà, une nouvelle année qui nous arrive avec tous les espoirs que le futur nous permet.

Dans votre site, nous continuerons à progresser dans notre réflexion afin de continuer notre cheminement vers le mieux-être.

J`y publierai à nouveau des textes et surtout des blogs qui nous permettront de partager nos réflexions de même que nos succès dans la route de l’équilibre de notre vie. Même si ce chemin est souvent semée d’embûches, il est combien enrichissant pour ce que nous voulons devenir.

Je vous dis « À bientôt » en attendant d’avoir un commentaire ou une question de votre part.

 

Au plaisir de partager avec vous, Jocelyn

 

Prendre le temps

Il est effarant de voir combien il y a de gens qui disent ne disposer d'aucune minute à soi dans une journée. La vie que nous menons aujourd`hui, alors que nous devons nous partager entre le travail, la personne qui partage notre vie, les enfants et autres, nous donne la sensation d'être toujours à la course. Est-ce sain et acceptable? Qui est la personne la plus importante pour moi? " MOI " est rarement la réponse donnée. Et pourtant comment puis-je passer au travers mon quotidien sans me donner de 1 à 2 fois par jour un 20 minutes. Ce petit temps me permet de me retrouver, de me donner l'importance dont j'ai tant besoin. Je ne dois pas oublier d'ailleurs que ceux qui me sont importants ont avantage à me côtoyer , bien dans ma peau, sinon je risque que de leur apporter mes problèmes. Je vous laisse cette réflexion et attend vos commentaires. Bonne semaine, Jocelyn

La communication entre moi et l'autre

Lorsqu'il est question de communication avec l'autre, je dois me rappeler que pour éviter de faire monter la tension entre nous, je dois m'assurer que les mots sont compris pareillement pour moi et pour l'autre. Si je doute qu'il y ait incompréhension, je tente de clarifier le sens donné au mot. Je discute toujours avec  respect de l'autre puisque je comprend qu'il est différent de moi et qu'il ne pense nécessairement comme moi. J'attends le même respect de sa part et le lui dis sans provocation. Si toutefois, la tension monte quant même, il vaut mieux que je me retire en attendant une autre occasion de revenir sur le sujet.                                                                          Jocelyn

En 2010

 

 

Votre site a maintenant 1 an depuis sa création au début de l'année 2009. Je vous rappelle qu'il est sur le web pour vous aider à approfondir votre connaissance des différents aspects de la gestion de stress. Cette dernière année a été riche en développement pour nous tant au niveau de la technologie que de l'approfondissement de certaines notions présentées dans le site. Le travail que nous y avons effectué a toujours été un réel plaisir et de vous voir si nombreux à nous lire, une réelle récompense. Cette année 2010 servira surtout à combler le contenu du cours en vous présentant les diverses notions de mieux-être et de développement de soi qui n'ont pas encore été abordées.

 

 STRESS-ÉQUILIBRE continuera de publier ses textes au même rythme que vous avez connu..  Ceux-ci porteront sur les trois notions différentes que vous connaissez déjà, à savoir « le stress» et ses composantes vécues, ensuite «les solutions» dans un cheminement vers le mieux-être alors que le troisième  a pour sujet les sources profondes de notre stress dans le bloc de  «connaissance de soi». Les textes vont continuer à apparaitre en alternance d'un bloc à l'autre. Nous les mettrons en ligne de façon régulière mais pas nécessairement à dates fixes.

Il est important de souligner que les textes seront toujours une amorce du sujet quoiqu’avec suffisamment de substance pour vous permettre de réfléchir sur votre vécu personnel et de mettre en pratique les techniques de relaxation et de connaissance de soi. Il faut insister ici sur l’importance de la lecture et de la réflexion mais surtout de «l’intégration dans votre vie». Comme il est souligné dans le cours, la connaissance remplit l’esprit mais la mise en pratique bénéficie à votre bien-être. En effet, vous pouvez lire 50 livres sur le sujet de la relaxation, du mieux-être et du développement de soi en un an mais si vous ne mettez rien en pratique, cela ne vous aidera pas à vous sentir mieux.

 

Voilà où il devient important de se prendre en compte et de s’accorder du temps à soi en se rappelant qu’une journée est composée de 72 fois 20 minutes. Y a-t-il un 20 minutes ou deux que vous pouvez vous accorder chaque jour? Poser la question vous obligera à vous rendre compte que votre corps est le seul véhicule que vous avez pour traverser votre vie. Ce petit temps à soi servira à votre bien-être. Nous reviendrons régulièrement là-dessus sous forme de rappel.

 Vous avez toujours la possibilité d'enrichir les textes mis en ligne en écrivant dans le blog. Nous tenons à vous laisser la parole s'il vous apparait important d'apporter un éclairage supplémentaire ou demander une clarification suite à votre lecture d'une des rubriques. De temps à autre, nous y répondrons par de courts textes. Ceux-ci seront toujours identifiés ou contre identifiés par moi-même.

STRESS‑ÉQUILIBRE essaiera d’exercer un droit de regard sur les messages entrants du blog. Comme ceux-ci  n’émaneront pas de lui et compte tenu de la rapidité qui fait l’essence du web, il décline toute responsabilité sur le contenu des textes autres que le sien.

En espérant que vous y trouverez un réel enrichissement et au plaisir de vous lire. À bientôt!

 

Jocelyn Boudreau

Les vacances sont terminées.

Eh ! Oui, voilà septembre qui nous revient avec la reprise en main complète de nos activités régulières. J'espère que vous avez pu profiter de l'été qui se termine pour vous permettre de bons moments de liberté, de repos et de relations harmonieuses avec des gens que vous ne voyez pas assez à votre goût. Nous recommencons un quotidien plus structuré mais qui doit demeuré plein de richesses et d'avancées vers mon mieux-être. Il est important de continuer à travailler pour soi en me souvenant qu'il y a 72 fois 20 minutes dans une journée et que je dois m'en accorder quelques uns à chaque jour. Tant qu'à nous, nous continuerons l'enrichissement du site en remettant en ligne des textes de façon plus régulière.

Je tiens à vous rappeler que nous avons besoin de vous pour mieux enrichir le site. Faites-nous part de vos interrogations et de vos réflexion sur les thèmes qui devraient être abordés selon vos besoins. Il est important aussi pour nous d'avoir des commentaires de votre part afin de mieux diriger nos interventions en relations avec vos besoins. Pour ce faire, contactez-nous au    stress.equilibre@gmail.com. Remarquez, ici, le point plutôt que le tiret suivant le mot stress du titre. Au plaisir de vous lire et de donner suite à vos demandes.

 

Jocelyn Boudreau